Comment choisir son rabot à main ?

Publié le : 01/02/2021

Le rabot à main est un accessoire incontournable lors que l’on travaille le bois régulièrement, mais également si l’on est amené à faire quelques petits travaux d’appoint à la maison. Voici comment choisir son rabot à main en fonction de ses besoins.

Qu’est-ce qu’un rabot à main ?

Un rabot à main est un accessoire bien connu des ébénistes ou menuisiers. Il se décline en plusieurs versions comme wastringue, riflard, plane, guillaume ou encore varlope.

Il est relativement petit et est doté d’une ou deux poignées pour être manipulé plus facilement. Sur la semelle, une lame (également appelée fer) est logée. Celle-ci peut être d’une dimension variable. En fonction des modèles, l’esthétique du rabot, tout autant que sa taille ou son matériau peut varier.

Les différents types de rabots à main et leurs caractéristiques

Avant de faire votre choix, vous devez connaître les différents types de rabots à main ainsi que leurs particularités. Cela est important pour faire un choix éclairé en fonction de vos besoins, mais aussi du travail que vous aurez à effectuer. En effet, il existe en tout 6 types de rabots et chacun est plus spécifique pour telle ou telle tâche. Le rabot electrique, lui, sera utilisé d'une manière différente et offre plus d'avantages.

La varlope

Il s’agit du type de rabot le plus répandu. Souvent conçu en métal, il est possible de régler la profondeur du fer grâce à une molette spécifique. Ainsi, vous pouvez réaliser des travaux d’appoint minutieux. La varlope est idéale pour les surfaces déjà planes et grandes, car son fer est large, cela vous fera gagner du temps. Vous avez besoin de travailler sur des surfaces plus étroites ? Il existe aussi des demi-varlopes.

Le Guillaume

Drôle de prénom pour un rabot à main ! Pourtant, conçu en bois ou en métal, ce type de rabot est idéal pour les rainures. Plus facile à utiliser qu’un ciseau à bois ou même une rainureuse, son fer est fin et permet vraiment de travailler sur de petits espaces escarpés.

Le rabot d’établi

Très souvent conçu en bois, le rabot d’établi est parfait pour les grandes pièces à poncer ou à aplanir. Tout comme la varlope, son fer large est caché sous une grande semelle.

Le couteau à deux mains

Voici un excellent outil si vous devez travailler sur du bois brut sur lequel l’écorce est encore présente. Le couteau à deux mains permet de dégrossir le travail sur des pièces de bois non régulières. Il demande un peu de force tout de même pour être utilisé de façon optimale.

Le riflard

Il s’agit ni plus ni moins d’une spatule. C’est un outil utilisé pour les finitions avant de procéder à l’assemblage.

Le wastringue

Ce rabot est idéal pour les petites pièces irrégulières. Un grand nombre de sculpteurs et d’ébénistes y ont recours pour procéder à des petits travaux minutieux.

Catégories associées